Soins dentaires, faut-il opter pour le moins cher ?

Il y a quelques mois, le gouvernement a confirmer son souhait d’arriver au fameux ” reste à charge Zéro”
Cela devrait concerner les lunettes, les prothèses auditives et bien sûr les soins dentaires, souvent les plus “négligés” par les patients du fait de coûts élevés.
En attendant la mise en place de la mesure tant attendue, la ministre de la santé vient de sommer les mutuelles et assurances de ne pas en profiter pour augmenter plus de raison, leurs tarifs en 2019, ce qui aurait pour effet de creuser de nouveau un fossé médical inacceptable.

Soins dentaires toujours très chers

Parmi les frais médicaux les plus contraignants pour les particuliers, les soins dentaires sont toujours cités parmi les plus mal vécu avec le prix des lunettes.
Et si dans le cas de l’optique, il existe des montures à faibles coûts, cela n’est pas possible pour les différentes prothèses, couronnes ou implants.
Pourtant, la présence d’un implant ou d’une couronne de qualité permettra une meilleure mastication et digestion, évitant des problèmes de santé futurs.
De même, dans la société actuelle, où l’apparence prédomine, une dentition peu esthétique peut devenir un vrai handicap ( frein à l’emploi, rejet social etc..)

D’où le réflexe, compréhensible pour certains, d’aller à la recherche du “moins cher” pour profiter tout de même de soins corrects.

Le tourisme médical.

Vous avez sans doute déjà entendu parler de tourisme médical. Vulgarisé par la chirurgie esthétique en Tunisie, la pratique consiste à aller pratiquer des soins dans des pays où le coût est nettement inférieur, au point de contre balancer le prix d’un séjour à l’étranger ( avion + hôtel).
Dans le domaine dentaire, la Hongrie est la destination la plus souvent citée, même si les Îles Canaries ( Espagne) commencent à faire parler d’elles dans ce domaine avec des chirurgiens français installés sur place.
Le principe peut être séduisant mais les risques n’en demeurent pas moins important, en cas d’infections ou de mauvaises pratiques.
Et même si certains praticiens sont français, ni la sécurité sociale ni la majorité des mutuelles ne rembourseront les frais de santé engagés.

Le remboursement par la sécurité sociale et les dentistes  conventionnés

Les tarifs dentaires en France sont soumis à un barème de remboursement par la sécurité sociale. Jugés trop bas par de très nombreux dentistes, ces tarifs de base sont souvent largement dépassés, laissant ainsi une part à charge très (trop) importante aux patients.
Le prix des implants dentaires est donc souvent affichés entre 1500 et 2000 € par dent ! Autant dire que sur la base de la sécu pour les prothèses dentaires affichés sur le site Ameli ne permettent pas un accès libre à tout le monde.

Tarifs conventionnés et dépassement

Pourtant il existe de nombreux dentistes, soucieux du bien-être commun, qui pratiquent encore les tarifs conventionnés.
Cela signifie, comme nous l’explique le Docteur Evelyne Rattier dentiste dans le 15 eme à Paris, que pour tous les corps et actes médicaux, la sécurité sociale a fixé un tarif de base à partir duquel sont aussi calculés les remboursements selon les taux en vigueur.

Le tarif conventionnel sert donc de base tarifaire aux dentistes. Si le tarif de l’acte est facturé plus cher, on parle alors de dépassement d’honoraires.
A ce titre, il est important de savoir que la loi oblige maintenant le corps médical à afficher clairement dans le cabinet les tarifs pratiqués.

Par exemple, le tarif conventionnel pour une consultation chez un dentiste est actuellement de 23 €.
Le remboursement sur cette base est de 70 % soit donc 16,10 € moins 1 euro légal.
Si le dentiste pratique des dépassements, vous serez remboursé 70 % de 23 € et non 70 de la somme demandée !
Il en est de même pour tous les soins et bien sûr sur les prothèses et implants, laissant alors les mutuelles et assurances prendre en charge, selon votre contrat de protection, la part restante.

Ainsi le conseil le plus évident n’est donc surtout pas de rogner sur les soins dentaires et pas non plus d’opter pour une solution “exotique” mais plutôt de rechercher dans votre région, à Paris comme en Province, les chirurgiens dentistes pratiquant vraiment les tarifs conventionnés en vigueur. Cela est meilleur pour vos dents, c’est aussi meilleur pour la société et la communauté.

 

You May Also Like