Les avantages financiers d’une pompe à chaleur

Aujourd’hui, il est devenu primordial de faire des économies d’énergie et de chauffage. C’est pour cette raison que les particuliers sont toujours à la recherche des systèmes de chauffage les plus performants mais à un bon prix.
Les pompes à chaleur ont le vent en poupe et cumulent de nombreux avantages : écologiques, thermiques mais aussi, et surtout, financiers.
Quels sont les avantages financiers d’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur en quelques chiffres

70 à 80% de la consommation d’électricité des ménages provient du chauffage. Dans cette optique, vous avez peut-être décidé de faire installer une pompe à chaleur dans votre logement. Ce système de chauffage attire de plus en plus d’adeptes. La cause ? La pompe à chaleur puise plus de 50% de l’énergie nécessaire à son fonctionnement dans l’air, l’eau ou même le sol, selon son système de fonctionnement. Ainsi, la pompe à chaleur ne compte pas seulement sur l’électricité pour fonctionner.

Faire installer une pompe à chaleur peut vous coûter :

  • de 5000 à 8000 euros pour une PAC air/air
  • de 7000 à 10 000 euros pour une PAC air/eau basse température
  • de 10 000 à 15 000 euros pour une PAC air/eau haute température
  • de 3000 à 10 000 euros pour les chaudières hybrides (c’est-à-dire qui combinent pompe à chaleur et chaudière à gaz.

Cela concerne les pompes à chaleur les moins chères. Pour des pompes plus chères, comptez :

  • de 10 000 à 18 000 euros pour une PAC eau glycolée à capteurs horizontaux
  • de 15 000 à 20 000 euros pour une PAC eau glycolée à capteurs verticaux
  • de 9000 à 15 000 euros pour une PAC sol

Les aides financières

Si vous installez une pompe à chaleur, sachez que vous avez droit à quelques aides financières de la part de l’état ou d’organismes spécialisés. L’État demande aux fournisseurs d’énergie de s’engager dans la transition énergétique en aidant les particuliers à faire des économies d’énergie dans leur habitation.
Les fournisseurs leur proposent donc des primes pour la réalisation d’éco-travaux.

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt calculé après déduction des aides et subventions reçues par ailleurs. L’État peut donc vous octroyer un crédit d’impôt pour les pompes à chaleur allant jusqu’à 30% du montant d’achat de certains modèles qui peut être cumulé à la TVA réduite à 5,5%.

Cette TVA à 5,5% s’applique aux travaux d’amélioration de la qualité énergétique d’un logement qui sont éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Le crédit d’impôt ou éco-prêt est un prêt écologique destiné aux travaux d’économie d’énergie dans votre logement. Il y a deux principales mesures :

  • éco-prêt à taux zéro : finance la rénovation thermique des logements privés
  • éco-prêt logement social : finance l’amélioration de la performance énergétique des logements sociaux.

Avec l’éco-prêt, vous pouvez bénéficier de près de 30 000 euros de prêt à taux zéro. Pour en bénéficier, vous devez être propriétaire de votre résidence principale et contacter les banques partenaires de l’État (et signer une convention). Il est cumulable sans conditions de ressources avec le CITE.

Le CITE (ou Crédit d’impôt pour la transition énergétique) vous est accordé si vous faites des dépenses en faveur de la qualité environnementale de votre logement principal. Le CITE  a pris la place du CIDD (Crédit d’impôt développement durable) pour les dépenses payées et ce depuis septembre 2014. Avec le CITE, les équipements et matériaux doivent être fournis par une entreprise et respecter des caractéristiques techniques et de performance pour que vous y ayez droit. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise (et parfois, l’entreprise doit être certifiée RGE).

Certaines agences comme l’ANAH (agence nationale de l’habitat) peuvent aussi vous donner des aides et des primes si vous faites installer une pompe à chaleur. L’ANAH vous offre une subvention qui permet d’alléger le fardeau financier que peut représenter la pompe à chaleur. Cette subvention peut atteindre jusqu’à 20% du montant des travaux si le demandeur est propriétaire bailleur. Elle varie en fonction de la région d’habitation et de vos ressources. L’agence offre également une prime de 900 euros pour la mise en place d’une pompe air/eau et de 1800 euros s’il s’agit d’un système avec capteurs enterrés.

Aujourd’hui, les pompes à chaleur sont de plus en plus utilisées pour leurs avantages thermiques mais aussi à cause des avantages financiers qu’elles peuvent vous rapporter.

You May Also Like